L'instruction fut longue, et l'heure du procès retardée de huit ans.
Butin du vol : 24 francs.
Grâcié le 11 décembre 1922 Vannes Jean Millet machine a sous gratuite sans telechargement ni inscription 777 et Louis Péron 16 ans, apprenti mécanicien et 22 ans, manoeuvre.Arrêt cassé le 04 novembre 1972.Abattent à coups de revolver les inspecteurs Alphonse Thibon, 37 ans, blessé aux reins, François Cambours, 33 ans, touché au visage, et Eloi Saint-Pol, 32 ans, atteint à la poitrine et à la tête, lors du hold-up du bureau de poste de Saint-Barnabé, à Marseille.Chacun d'eux avait déjà été condamné à mort dans le cadre d'affaires différentes en 1922 et 1923.Paris Georges Kaps Tua le 02 décembre 1884, à 14 ans, Vinçard, vieux pédophile dont il était l'amant.Tue, dans la nuit du 08 au, à Frasne-le-Château, les époux Jeannin, cultivateurs, âgés de 78 et 61 ans, pour leur voler de l'argent et des titres.Le commissaire piétine pour retrouver son assassin, tous les proches de Fumal ayant de bonnes raisons de vouloir sa mort.Invités Résumé détaillé Tout commence par la disparition, une femme dans un commissariat de banlieue laisse une étrange déposition : un cadavre découvert en pleine nuit dans le jardin de son mari, qui na plus reparu depuis.Int-Brieuc Gustave Maillot 29 ans, ancien artiste forain.
En apprenant cela, Mascouvin, qui a apporté le message, tente de se suicider.
Guillotiné le gers François Gautier et Marie-Madeleine Hérissé, veuve Brière Gautier, 22 ans, cocher au château.
Leroux, cultivateur à Saint-Michel de Livet, le, en le poussant dans une mare et en l'assommant à coups de barre pour lui maintenir la tête sous l'eau.Appréhendé le 28 au matin par les soldats, menacé d'être passé par les armes, Pasquier revendique son statut de condamné à mort de droit commun, et crie qu'ils n'ont pas le droit de se substituer à la loi.Le jeune Lachenal, qui officie dans le secteur, appelle son oncle Maigret à la rescousse.Vannes Marc Evanno et Armel-Marie Le Cordroch 32 ans, fabricant de galoches, et 38 ans, ouvrier perceur.Guillotiné le 13 décembre 1882 Rodez Jean Constant Etrangla et assassina à coups de barre de fer, le à Gratia (Catalogne les époux Jean-Marie et Jeanne Estoup, colporteurs, violant au passage Jeanne, avant de piller leur domicile.Grâcié le 28 novembre 1877.Il blesse gravement le père Dillies et brise le crâne de sa bonne, Rosine Maréscaux.Arrêt cassé, rejugé à Valence, condamné à perpétuité.Grâcié le Tente de s'évader de Guyane plusieurs fois, et y arrive le, se réfugiant à New York.Grâcié le Paris Pavel Gorguloff 37 ans, Russe, docteur en médecine.Marie Aubertin, veuve Bourlette, condamnée à mort en première instance, est condamnée à perpétuité.Joulia grâcié en raison de ses faits d'armes durant la Première Guerre Mondiale, Maucuer guillotiné à Marseille le Troyes Edmond Rousselot 32 ans, ouvrier agricole.Grâciée le 26 décembre 1925.Dans la nuit du 08 au 09 novembre 1907, à La Chaise-Baudouin, pénètre chez fray, 75 ans, qu'il bat à coups de pied et de poing avant de l'étendre sur son lit et de mettre le feu au matelas pour lui faire dire.Guillotiné le 18 décembre 1878.



Les trois évadés sont repris dans la journée.
La guettant à proximité de son lieu de travail, la filaterie Tanguy, rue d'Arcole, le, il la frappe de cinq coups de couteau, dont un au foie, quand elle refuse de reprendre la vie conjugale.